Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le métier de détective

Le terme détective évoque souvent les mots comme enquête, recherche, investigation ou observation. Le métier de détective a bien évolué au fil du temps, au point où les femmes s’y intéressent de nos jours.

Pourtant, ceci n’était pas envisageable il y a quelques années. Pour aspirer à ce métier jadis on pouvait se contenter d’avoir le sens de la discrétion et de la déduction. De nos jours par contre, il faut faire des études un peu plus poussées et un peu plus variées.

 

Quelles études faut-il faire pour devenir détective ?

 

L’obtention d’un certificat de qualification professionnelle est exigée. Toutefois, les diplômes pratiques tels que :

 

  • le CQP enquêteur et titre certifié de directeur d’enquêtes de niveau III (bac+2) ESARP
  • le CQP agent de recherches privées et titre certifié de détective de niveau III (bac+2) à l’IFAR (Institut de formation d’agent de recherche)
  • la licence professionnelle (bac+3) : agent de recherches privées à Paris 2
  • la licence professionnelle (bac+3) : sécurité des biens et des personnes, mention enquêtes privées à Nîmes; sont acceptables.

 

Quand on a obtenu l’une de ces attestations, on peut recevoir une carte professionnelle procurée par la coordination nationale des détectives. Seulement; il faut avoir pratiqué le métier pendant au moins un an. Il est également possible d’obtenir une autorisation préfectorale qui peut vous permettre de monter votre propre cabinet d’enquêteurs.

Les commentaires sont fermés.